Livret recettes

Pour recevoir une lettre d'information de ma part de temps à autre, tu n'as qu'à t'inscrire ici.

Tu recevras des actus, des promos, des articles, des vidéos, etc.

A très vite dans ta boite mail !

M'inscrire à la lettre d'information

<--

A nouveau des douleurs d'endométriose malgré l’opération et la pilule ?

-->

Facebook Tweeter Linkedin Email

Ce que je constate auprès des femmes touchées par l’endométriose c’est que la pilule en continue ou l’opération chirurgicale ne résout ni les problèmes de douleurs, ni la réapparition des kystes. Personnellement, après mon opération chirurgicale d’un kyste ovarien d'endométriose, il est revenu en quelques mois. Chez mes clientes sous pilule en continue, il y a malgré tout des douleurs mises sur le dos de l’endométriose.

Cela me donne vraiment l’impression que l’opération ou la pilule sont des solutions provisoires proposées par le corps médical aux femmes faute de mieux pour le moment.

 

Pourquoi on en est là aujourd’hui ? Sûrement parce que la médecine conventionnelle et les médecines complémentaires ne coopèrent pas assez ensemble. A mon grand regret !


Je pense aussi que la pilule ou l’opération chirurgicale ne sont pas les deux seules solutions pour prendre en charge l’endométriose. Les médecines complémentaires comme la naturopathie, la sophrologie, l’hypnose, l’acupuncture, etc. ont toute leur place dans le parcours de soin des femmes touchées par l’endométriose. Celles qui y font appel ressentent une réelle différence dans leur quotidien.

A mon sens, il serait temps d’avoir une approche globale de l’endométriose et d’aller chercher au-delà de la pathologie pour comprendre ce qu’il se joue en terme de physiologie dans le corps des femmes touchées par l’endométriose.

L’endométriose est une maladie à la fois hormono-dépendante et inflammatoire. Est-ce que la pilule ou l’opération chirurgicale agit sur ces deux aspects ?

La solution de la pilule consiste à mettre en pause le cycle menstruel en arrêtant l’ovulation et donc les règles. Ainsi, il n’y a plus de règles et donc plus de douleurs de règles. Quid des autres douleurs ressenties, notamment sur le plan digestif.

La solution de l’opération chirurgicale consiste à enlever les adhérences, les kystes voire des organes touchés. Cela peut être véritablement salvateur pour certaines femmes. En revanche, il n’y a aucune action sur le plan hormonal ou inflammatoire.



C’est pourquoi, il est indispensable, selon ma vision de l’endométriose (Article Ma définition de l'endométriose), que chaque femme puisse prendre les choses en main par elle-même sans tout attendre de la pilule ou de l’opération

Déjà, en cas d’opération chirurgicale pour l’endométriose, avoir en tête que cette opération peut se préparer aussi bien sur le plan physique qu’émotionnel afin d’être sereine le jour J et mettre toutes les chances de son côté pour la convalescence.

Pour le reste, après une opération ou en cas de prise de pilule en continue, chaque femme peut apprendre à prendre soin de son terrain inflammatoire.

Les femmes qui ne sont pas sous pilule pourront quant à elles apprendre à réguler les hormones de leur cycle menstruel (Article Endométriose et équilibre hormonal) et les hormones du stress.

Qu’est-ce qu’il y a apprendre ?

  • Une alimentation physiologique qui vient nourrir le corps et agir sur l’inflammation (Article Des recettes pour ton endométriose).
  • Des outils pour venir réduire son niveau de stress et réguler son cycle menstruel.
  • Des exercices pour accueillir et transformer ses émotions
  • Des cures pour venir nettoyer l’organisme
  • Et encore bien d’autres pratiques d’hygiène de vie à mettre en place au quotidien et devenir de plus en plus autonome dans sa santé.


 

Pour avoir l’intégralité des informations, je t’invite à regarder la vidéo dans son intégralité : https://youtu.be/oMkOfI_Camo

 

Aline Demolin

J'accompagne les femmes qui souffrent d'endométriose à retrouver douceur et vitalité dans leur quotidien

Pour réserver ton Entretien Connexion : https://calendly.com/alinedemolin/connexion

Pour en savoir plus, obtenir davantage de conseils, je t'invite à rejoindre le groupe Facebook VIVRE APAISEE ET SANS PILULE AVEC L'ENDOMETRIOSE