Livret recettes

Pour recevoir une lettre d'information de ma part de temps à autre, tu n'as qu'à t'inscrire ici.

Tu recevras des actus, des promos, des articles, des vidéos, etc.

A très vite dans ta boite mail !

M'inscrire à la lettre d'information

A propos

Endométriose

Tu as été diagnostiquée d'endométriose ou de Syndrome des Ovaires Polykystiques - SOPK, tu es en train l’être ou tu penses en souffrir
Et tu n’as pas envie de prendre la pilule en continue.
Peu importe la raison.

Que ce soit :
Parce que tu as un projet de grossesse
Parce que tu en as marre des effets secondaires de la pilule
Parce que la chimie, ce n’est pas dans tes valeurs
Parce que tu veux garder ou retrouver ton corps de femme et tes cycles naturels
Ce choix intime et personnel est le tien.

Mais sans pilule :

- Tu as des règles douloureuses et irrègulières, l’intensité de ces douleurs t’empêche de mener ta journée normalement, cela devient un vrai calvaire avec le temps
Ces crises de douleurs se logent au ventre, au dos, aux jambes et parfois même ailleurs
En plus de cela, tu es constamment ballonnée avec un transit capricieux et tes rapports sexuels sont douloureux.
Ou si tu arrêtes la pilule, tu as peur de vivre toutes ces douleurs.

- Tu te sens constamment fatiguée, tu n’as plus de « jus », ce qui t’oblige (trop) souvent à mettre ta vie sociale entre parenthèse
Tu as l’impression que tu passes à côté de ta vie et que tu loupes des opportunités

- Ces douleurs et cette fatigue impactent ton moral et te rendent irritable
Côté émotionnel, tu te sens en dent de scie au fil de ton cycle menstruel et tes relations avec les autres s’en ressentent
Tu as du mal à accepter ton cycle menstruel et tes règles.

- Tu as du mal à te projeter dans ta vie parce que tu as perdu confiance en toi et en l'avenir à cause de ton cycle.
Tu crains que ça s'empire, tu ne sais pas où tu vas, si tu pourras avoir des enfants ou avoir une vie « normale »
  Tu as peur de devoir te faire opérer et que les douleurs s’amplifient

Si je résume : TU NE VEUX PLUS que ta vie soit dictée par TES REGLES.
Parce que tu sais que TU ES LA CAPITAINE A BORD DE TON CORPS !

Pourquoi je fais ce que je fais

Je suis Aline Demolin et pour moi, il n'y a pas de fatalité dans ce monde : tout est possible !
Les énergies qui me guident sont la conscience et l'amour.

Comment je le fais

Je suis convaincue que chaque femme peut transformer ce qui lui arrive avec son cycle en une opportunité. C'est pourquoi j’accompagne les femmes souffrant de troubles du cycle, notamment l'endométriose et le SOPK à à ne plus subir leurs douleurs et retrouver leur vitalité grâce à des méthodes naturelles et en complément d’un suivi médical. Mes principaux outils sont la naturopathie (alimentation, plantes, cures), la relation à l'alimentation, la régulation des émotions, le développement personnel.

Mon parcours

Moi-même diagnostiquée d’endométriose en 2015, j'ai choisi le chemin d'une santé naturelle pour vivre sereinement avec mon endométriose. La naturopathie, mon alimentation et ma relation à l'endo me permettent aujourd'hui d’avoir un quotidien sans douleur, sans fatigue et sans traitement.

Après avoir accusé le coup d'une opération et du traitement en continu, j'ai compris que je pouvais faire quelque chose pour prendre soin de mon endométriose : prendre soin de moi ! J’ai alors décidé de reprendre le dessus sur ma santé.

De quelle manière je travaille

J’accompagne les femmes en séance individuelle sur plusieurs mois, le temps de leur apprendre à agir sur les douleurs, réguler les émotions et retrouver la vitalité (accompagnement naturopathique à distance).Et je les accompagne aussi en groupe
J’ai créé mon groupe Facebook Vivre apaisée et sans pilule avec l’endométriose. C’est un espace où je partage des informations pour faire cheminer chacune des femmes vers une meilleure compréhension de l’endométriose et vers un mieux-être général.
J’anime également des ateliers de cuisine santé en région lyonnaise.

Aline Demolin
Mes difficultés avec l'endométriose

Quelles difficultés j'ai dépassé

Quand j’ai choisi de prendre en charge mon endométriose de manière naturelle pour soulager mes douleurs, je me suis heurtée à deux difficultés : changer d’alimentation et affronter ma peur de l'évolution de la maladie.

Oui, j’avais peur ! Et je pensais aussi que ce chemin allait être compliqué et peu amusant.

Parce que je ne connaissais encore personne qui avais pris ce chemin. Et entre l’entourage qui ne comprenait pas bien ce que je mangeais, la galère pour choisir un plat au restaurant et des tests en cuisine pas toujours concluants… Je me sentais complètement perdue pour réinventer ma cuisine.

Puis j’ai choisi de travailler sur moi. Cela m'a ouvert un sacré horizon ! Notamment celui de mes émotions. Mais j'ai aussi appris le fonctionnement de l’endométriose, découvert une nouvelle alimentation, travailler mon état d’esprit par rapport à l’endométriose. Mon bonheur a été de pouvoir arrêter en toute confiance mon traitement médical (en accord avec mon super gynéco)..

Ce chemin m’a amené à mieux me connaître, mieux me comprendre et me révéler profondément.

Et aujourd’hui, je suis fière d’avoir pris ce chemin. Je mène un quotidien apaisé qui me fait presque oublier l’endométriose. Elle a d’ailleurs régressé au dernier contrôle ! Et si jamais les douleurs reviennent, je sais maintenant pourquoi et comment faire.

Alors si ce que tu veux c'est :

  • « Gérer les douleurs naturellement »
  • « Retrouver de l'énergie »
  • « Être sereine avec par rapport à ton cycle menstruel »

JE PEUX T'ACCOMPAGNER SUR CE CHEMIN !

Je t'offre ton Entretien Connexion de 40 min pour voir ce que l'on peut faire ensemble

Contacte-moi !

Témoignages

Celles qui parlent le mieux de l’accompagnement, ce sont elles !

Aurore

« L’endométriose m’a fait évoluer.
J’ai compris comment j’en suis arrivée là. Et ça m’a apporté la paix.

Avant l’accompagnement, j’étais fatiguée. Il y avait des jours où je ne pouvais pas aller au boulot. Mon corps ne réagissait plus. Et émotionnellement, il n’y avait pas vraiment de place pour d’autres émotions que la détresse et la colère.

Aujourd’hui, je suis toujours en forme et la colère s'est estompée. J’ai appris à m'écouter, à ne pas forcer.»

Edith

« Avant l’accompagnement, j’étais perdue et en panique. Je n’étais pas bien dans mon corps. Et en fait, je n’étais jamais dans mon corps tellement j’étais prise par plein d’autres choses, je n’arrêtais pas, je ne me posais jamais !

Aujourd'hui, je suis devenue maître de ma vie ! J’ai appris à accepter l’endométriose. Finalement, elle fait partie de moi et j’en suis là grâce à elle !

Je veux continuer à être moi même tout le temps et ne plus me mettre de côté. Je me suis trouvée ! Je me suis réveillée, je suis devenue moi-même. »

Mélissa

« Avant l'accompagnement, mon plus grand soucis était au niveau du stress et j’avais mal pendant mes règles.

Aujourd’hui, j’ai des outils pour m’aider à passer cette période du cycle de manière plus calme et posée. Connaître mon cycle m’a permis de rentrer encore plus dans mon fonctionnement.

Je sais que l’endométriose est là et elle fait partie de mon corps. Et j’ai découvert tout ce qui amplifiait mes douleurs. J’ai appris à m’écouter, à me connaître, à agir pour moi, à me faire passer au 1er plan. Je me suis retrouvée moi ! »

Flora

« L’accompagnement que j’ai eu avec toi, c’est ce que j’ai cherché pendant des mois avec je ne sais combien de gynécos et praticiens en tout genre. J’ai eu des vraies réponses. Et avec toi, j’ai pu simplement être écoutée, être comprise et ne pas être jugée.

Avant l’accompagnement, j’étais ailleurs, je n’étais plus vraiment dans mon corps, j’étais perdue, j’étais mal. Je n'accordais pas d’importance à mes émotions, je ne m’écoutais pas, je n’écoutais pas mon corps, j’attendais que ça passe sans me poser plus de questions que ça et sans me demander ce que je pouvais faire pour que ça aille mieux.

Et puis j’ai changé ma réflexion.
J’ai les clefs en main pour arrêter la pilule maintenant.
Le plus important pour moi dans l’accompagnement a été d’apprendre à m’écouter

Loane

« Avant l’accompagnement, je n’en pouvais plus, j’étais désespérée, énervée de pas réussir à aller mieux. Je voulais me battre mais mon corps ne voulait pas suivre.

Aujourd'hui, je me sens apaisée. J’ai appris grâce à toi à comprendre, ressentir, accueillir et accepter ce qu’il se passe dans mon corps. Du coup, je recommence à revivre petit à petit, comme si je me réveillais, je m’épanouis de plus en plus, je peux travailler, je vois enfin la lumière.

On devrait toute commencer par cet accompagnement global pour comprendre l’endométriose, se découvrir et aller à la source du problème.»

Audrey

« Avant l'accompagnement, j’étais un peu désespérée par rapport mes saignements [perte de sang régulière et règles longues de 8 jours et abondantes], j'avais le sentiment de ne pas être prise au sérieux par les médecins et que je ne pouvais rien faire.

Maintenant que j’ai les clefs, ça ne dépend que de moi et c’est rassurant ! Pour moi, l’endométriose n’est plus une fatalité, j’ai les outils, à moi de faire en sorte que ça reste comme ça et de ne pas revenir en arrière ; et au pire je sais comment faire, ça ne va plus me faire peur comme avant.

J’ai l’impression de m’être rencontrée. Je n’ai pas changé, je suis juste enfin moi. J’ai l’impression que ma vie commence. Je prends enfin mes décisions. Sans l’endométriose, je n’aurais pas fait cette démarche-là qui me permet d’être enfin moi. C’est grâce à l’endométriose ! »

Naïma

« Avant l'accompagnement, je n’étais pas Naima, j’étais l’endométriose.
Maintenant j’ai l’impression d’avoir une nouvelle vie. Je n’ai plus de douleurs, ma confiance en moi a évolué, je me sens épanouie, je ne pense même plus à la maladie. Ça m’a appris à accepter la maladie. »

Elsa

« Avant, j’étais dans un autre état d’esprit. Ça me pesait sur le moral à chaque fois que je faisais une crise, je me disais olala c’est reparti.
Maintenant je prends du recul, je me dis que ça va passer. J’ai un état d’esprit beaucoup plus positif, ouvert et apaisé, j’ai fait le choix de m’appuyer sur ce que j’aime bien et ce qui est positif. »

Ce qui l’a le plus aidé : « Avant, je diabolisais les aliments inflammatoires.
Maintenant, je ne les diabolise plus et je n’ai plus mal. C’est dingue combien le mental a un impact. Juste en changeant mon mental, j’arrive à changer des douleurs, des perceptions, c’est assez incroyable ! » »

Marie-Laure

« Avant je me sentais triste, j’étais un peu perdue et je redoutais l’arrivée des mes règles.

Maintenant j’accepte mieux ce qu’il se passe en moi, je suis plus à l’écoute de mon corps. Je ne m’attendais pas à ce que de si petits changements aient autant d’impact dans ma vie ! »

Manon

« Je me sentais un peu perdue par rapport à ce qui m’arrivait. J’avais pas mal de questions sur ce que je pouvais mettre en place pour mon endométriose.

Aujourd’hui je me sens sereine par rapport à ce que je peux mettre en place et par rapport à l’endométriose. Je sens que beaucoup de choses dépende de moi, de ce que moi je peux mettre en place. Il n’y a pas quelque chose d’extérieur à moi qui a un impact sur moi, c’est dans mes mains ! L’accompagnement m'a permis de reprendre le pouvoir et m'a donné les clefs pour comprendre ce qu’il se passe dans mon corps, les facteurs extérieurs et internes.»

Becky

« Avant l’accompagnement, j’étais à la recherche d’informations, j’étais paumée, j’étais soûlée. J’étais physiquement épuisée.

Aujourd’hui, j’ai les clefs en main, j’ai les outils pour gérer mon endométriose et moi-même. J’ai appris beaucoup de choses, même au-delà de ce que j’espérais. J’ai appris comment prendre soin de moi et comment manger. J’ai appris à être un peu plus sympa avec moi-même ! Je me sens en capacité de pouvoir gérer les conséquences de l’endo sur mon corps et les conséquences de mon cycle sur mes émotions, je ne suis plus démunie. Je me sens reposée. Je me sens sereine ! »

Pour elles, l'accompagnement est :

« Génial »
« Extraordinaire, ça a changé ma vie ! »
« Super ! Un vrai apprentissage sur soi-même. »
« Formidable ! »
« Une compréhension pour moi et de ta part »

Mon histoire

Je suis moi-même touchée par l’endométriose et je vis avec depuis 2015. J’ai été diagnostiquée d’une endométriose ovarienne à gauche et de lésion au cul de sac de Douglas. J’ai, comme beaucoup de femmes, subi une opération chirurgicale pour mon kyste et puis pris un traitement de progestatif en continu pour éviter la propagation de l’endométriose.
J’avais des douleurs avant et pendant les règles, pendant les rapports sexuels, des règles hémorragiques, des saignements entre mes règles.

J’ai d’abord subi ce diagnostic et ce traitement. Je me suis demandée : « pourquoi moi, pourquoi cette maladie m’arrive à moi, qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ». J’étais très en colère contre le monde entier car avant que l’endométriose arrive, j’avais eu des problèmes cardiaques pendant quelques années.

La maladie a été un long travail d’acceptation qui m’a amené à vouloir mieux connaître l’endométriose, comprendre pourquoi j’en étais arrivée là.
Au bout de 2 ans avec le traitement, j’étais fatiguée, mon kyste évoluait et surtout j’en avais marre de prendre des hormones chimiques tous les jours, cela n’était pas dans mes valeurs, j’avais toujours refusé la pilule auparavant et cette détermination revenait.

C’est là que j’ai compris que JE pouvais faire quelque chose pour mon endométriose et que le corps médical tout aussi compétent qu’il soit, avait ses limites. J’ai décidé de ne pas me laisser enfermer dans les clichés de la maladie : douleurs, fatigue, stérilité, etc. Si je voulais que les choses changent, il fallait que je commence par le faire moi.

Alors j’en ai parlé à ma naturopathe qui m’a expliqué ce que je pourrais mettre en place. Quelques mois après, j’ai commencé ma formation en naturopathie et j’en ai appris encore davantage sur l’endométriose et sur moi. J’ai libéré des traumas avec une psychologue. Je me suis fait accompagnée par d’autres professionnels de santé, car pour moi travailler en synergie était et est la clé de la réussite et la connaissance de soi.

  • Mes changements alimentaires avec un retour à une alimentation physiologique
  • Mon travail sur mes émotions et la transformation de ma très grande sensibilité
  • La réduction de mon niveau de stress en choissant de quitter Paris
  • L’attention que je porte à mon corps, les cadeaux que je lui fais par des soins et des massages
  • Ma relation à l’endométriosepour la considérée comme une guide
  • Ma confiance en moi que j'entretiens chaque jour
  • L’apprentissage des vertus des plantes pour en faire des alliées

C'est tout cela qui m'a amené là où je suis aujourd’hui.

C’est tout ce chemin que j’ai pris il y a près de 4 ans qui me permet de vivre sereinement avec mon endométriose : sans douleur, sans fatigue et sans traitement (avec l’accord de mon médecin).

C'est ça que j'ai envie de transmettre à toutes les femmes touchées par l'endométriose décidées à prendre leur santé en main.

Et pour tout vous dire, mes dernières imageries montrent même une régression.

J’ai eu le plaisir d’être interviewée pour raconter mon histoire par :
Carole Thiebault : article complet
Lydia, les Âmes bienveillantes : article sur son site

Mes formations

2021 - Gestion autonome de la fertilité, symptothermie moderneIntimités de femmes, Claire Michelin

2021 - Praticienne en EFT - Emotional Freedom Technique (niveau 1, 2 et Technicien), IFPEC (Institut Français de Psychothérapie Émotionnelle et Cognitive)

2020 - Endocoaching, accompagnement naturopathique de l'endométriose , Nana-Turopathe, Chris Martin – Passalacqua

2019 - Gestion du poids sans restriction, Hélène Lemaire, Diététicienne nutritionniste

2018 - Praticien de Santé Naturopathe, Euro Nature Lyon certifiée par la FENA – Fédération française des Ecoles de Naturopathie

Me contacter